Clash, on en veut encore !

Six épisodes de Clash ont été diffusés sur France 2, en prime time, trois mercredis de suite.
En tant que maman d’un adolescent et d’un préadolescent, j’ai été particulièrement touchée par cette série qui montre un groupe de lycéens qui traversent des crises chacun leur tour et la façon dont ces moments sont vécus par l’ensemble des membres de leurs familles.
J’ai eu la chance de tomber dessus par hasard le jour de la diffusion des épisodes 1 et 2 (Robin ; Olivia). Et j’ai trouvé ça tellement juste, tellement bien filmé et bien joué, tellement captivant, intéressant, original, simple, réaliste et vrai que je me suis dit « il faut absolument que je regarde la suite »…
Malheureusement, je n’ai pas pu rester devant mon petit écran la semaine suivante, mais j’ai rattrapé l’épisode 3 (Hugo) en replay, une nuit, il y a quelques jours (ce qui me fit me coucher encore plus tard que tard, mais ça valait le coup !). Justement cet épisode 3 et celui de Cassius (épisode 5), diffusé cette semaine, m’ont fait carrément pleurer (ok, je pleure facilement, et alors ?). Mais quand j’ai réalisé que l’épisode 6 (Émilie) était le dernier de la saison, alors là, l’incrédulité a envahi l’ensemble de mon corps ! Ce n’est tout simplement pas possible : j’en veux encore des épisodes, moi ! J’ai adoré les cinq que j’ai pu voir et je suis trop frustrée d’en avoir raté un (le numéro 4 – Dylan –, qui n’est plus disponible sur pluzz.fr !). Mais j’ai surtout été désespérée en apprenant que la 2e saison, qui était en préparation, ne sera sans doute pas réalisée pour cause de trop mauvais scores d’audience ! C’est trop injuste, triste, nase, petit et n’importe quoi pour que je reste les bras croisés sans exprimer ma colère, ma déception et surtout mon soutien à l’équipe d’auteurs, d’acteurs, de réalisateurs… bref, à tous ceux qui ont participé à ce formidable projet.
Que j’ai adoré, vous l’aurez compris. Mais savez-vous pourquoi ça me désole autant de voir cette série s’arrêter ? Parce que ce n’est pas tous les jours que l’on voit à la télé une réalisation française qui soulève aussi ouvertement et sans détours des questions qui concernent autant ma génération. Il ne faut pas oublier que les parents des ados d’aujourd’hui tournent tous autour de la quarantaine, ce qui veut dire qu’ils traversent eux aussi des crises souvent tout aussi spectaculaires. Et crise contre crise ça fait de sacrés clashs !
Si vivre ces situations n’est pas toujours facile, voir une série qui en parle aussi bien est un formidable moyen de consolation et une aide à la réflexion qui devrait être remboursée par la sécurité sociale ! 🙂
Je n’arrive pas à me résoudre à m’arrêter d’espérer… En attendant, je verse dans ces quelques lignes toute ma reconnaissance pour ces excellents épisodes qui, s’ils n’ont pas su trouver leur public sur cette chaîne et à cette heure de diffusion là, méritent à mon avis une seconde chance par le biais d’une rediffusion.

Publicités

A propos auxecrires

Femme, mère de 2 enfants, quadra, habitant en région parisienne...
Cet article, publié dans en français, films / peliculas, opinion, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s